On attribue principalement sept principes à la prison : correction : amendement, remplacement social ; classification : répartition dans des établissements pénitentiaires selon différents critères (âge, sexe, gravité de l’acte, etc.) ; modulation : où le déroulement de la peine passe par différentes étapes (privation de liberté, assignation à résidence suivie de libération conditionnelle avant la liberté) ; travail : comme obligation et comme droit (tout condamné a le droit de travailler plus que l’obligation de travailler), le travail pénitentiaire pourrait contribuer à la réinsertion professionnelle des détenus ;

éducation : le traitement d’un condamné a pour but sa resocialisation ; contrôle : nécessite un personnel spécialisé ;
institutions annexes : il faut une assistance apportée au détenu lors de sa sortie de prison, au moment de la réelle resocialisation.
Le nombre de personnels d’encadrement est passé de 5 % du nombre des détenus au milieu du xixe siècle à près de 30 % de nos jours.  (Wikipedia)